mercredi 9 janvier 2013

Nexence encouragé par Oséo pour la création de nouvelles solutions innovantes

Suite à une demande de financement, Nexence a appris avec joie qu’Oséo, l’entreprise d’aide au financement des PME, lui accordait une subvention Innovation pour l’encourager dans le développement de nouvelles solutions innovantes.

Depuis sa création, l’innovation est au cœur de la stratégie de l’agence. Nexence saisit le potentiel de chacune des nouvelles technologies arrivantes sur le marché pour en créer des solutions adaptées aux usages des utilisateurs, au profit des marques. My Check Experience, solution de social checkin événementiel créé fin 2011 par Nexence en est la parfaite illustration. Ce dispositif innovant permet de créer des synergies entre monde réel (un événement) et monde virtuel (réseaux sociaux) grâce à l’association des technologies mobiles et sans contact (RFID/NFC). 

Le recours à ces nouvelles technologies demande une maîtrise complète et constante des dernières nouveautés. L’aide financière accordée par Oséo va ainsi permettre de poursuivre les travaux de R&D pour apporter aux clients Nexence, des solutions toujours plus innovantes.

vendredi 26 octobre 2012

Nexence élargi sa gamme de produits avec la création de cartes de visite NFC/QR code

Avec l’arrivée des nouveaux usages du mobile, et notamment de la technologie NFC (Near Field Communication) Nexence a du faire face a de plus en plus de demandes spécifiques. La dernière à laquelle l’agence a répondu a été la création de cartes de visite combinant NFC, QR Code et lien URL renvoyant vers le site mobile du client. Pour ce type de réalisation, il est indispensable de créer un contenu spécifique et non pas mettre le lien du site internet, même s’il existe en version mobile. Les informations sur lesquelles l’entreprise souhaite communiquer peuvent être différentes de celles contenues dans le site institutionnel.

Le NFC intégré à cette carte permet d’accéder en un seul geste au site mobile sur simple contact entre un téléphone NFC et la carte de visite. Aucune application n’a besoin d’être lancée au préalable, la lecture du tag se fait immédiatement. Cependant, cette nouvelle technologie aux multiples avantages n’étant pas encore intégrée à tous les téléphones, notamment l’iPhone, il était primordial d’intégrer un QR Code sur la carte de visite, ainsi qu’une URL personnalisée.

Nexence a réalisé cette carte de visite avec une url unique, renvoyant à un site mobile créé spécialement. Néanmoins, il nous est également possible de réaliser des cartes professionnelles individuelles au format électronique, qu’il serait possible de gérer par un administrateur depuis un module fourni par notre agence. Toutes les coordonnées des différents collaborateurs peuvent ainsi être mises à jour facilement et rapidement. Elles amèneraient vers une page de contact avec possibilité de télécharger la V-card de la personne si le mobile est compatible.

Si vous aussi vous souhaitez réaliser vos cartes de visite NFC, ou toute autre demande spécifique, n’hésitez pas à nous contacter directement par mail à l’adresse suivante : contact@nexence.com ou par téléphone au 01 75 43 90 10.
 
Carte de visite NFC by Nexence

mardi 25 septembre 2012

QR IKEA : Erreur d'impression ou design raté ?

Après plusieurs mois d'abstinence sur notre blog autour des campagnes QR sans queue ni tête, je n'ai pas pu résisté de vous conter celle-ci.

En faisant un petit tour en famille chez IKEA ce w-e, je suis tombé sur une affiche avec un curieux QRcode, je m'approche, ferme les yeux, ouvre les yeux et ma première réaction fut "Oh les cons !!!!"...


Voici un nouveau concept, le QR qui ne se scanne pas.

Colorier ou remplir les zones importantes d'un QR n'est pas une pratique courante, mais pour le coup, ça le rend complément inactif. Ce n'est pas la peine de sortir son téléphone pour faire un test, c'est techniquement impossible.

Petit cours vite fait, les petits carrés dans les coins sont indispensables pour décoder un QR, si elles sont présentes c'est qu'elles ont des fonctions précises pour faciliter la lecture du QR Code (motifs fonctionnels ou function patterns).

Encore plus avec la petite paterne en bas à droite, celle-ci permet de corriger la distorsion lorsque le code est plié ou courbé (motifs d'alignement) qui pour le coup est inexistante.

Monsieur IKEA, comment un code 2D comme celui-ci peut-il arriver dans vos magasins sans être passé par une phase de test ?

La prochaine fois, contactez Nexence et on vous offrira votre prochain QR avec tracking, c'est important.



Ok le QR ne fonctionne pas, mais vous avez eu le très bon réflexe d'ajouter une URL pour accéder au contenu, je m'empresse donc de taper l'URL sur mon mobile... je découvre alors un contenu inadapté à mon écran mobile.

Le saviez-vous  ?
99,99 % des QRcodes sont scannés par un mobile, alors pourquoi ne pas faire l'effort d’adapter un contenu pour un usage en mobilité :
1 - Vous éviterez de créer de la déception
2 - Vous pourriez créer de réelles synergies dans vos magasins avec un vrai "Guide Store Mobile"

lundi 27 février 2012

QRcode : Bien choisir son URL, le cas Subway

Subway intègre un QRcode sur son flyer, classique et visible, il propose de retrouver simplement la liste des restaurants les plus proches, enfin presque, les restaurants d'Ile de France.
La page de destination est presque mobile, on y retrouve la liste des restaurants classés par département... le concept du "plus proche" aurait pu faire appel à une petite géolocalisation.



Ce qui me fait réagir aujourd'hui est tout simplement l'URL de la "page mobile".

www.airflex.fr/adresse_subway_levallois-perret.html.

Ça sent l'erreur de l'imprimeur... la non-maitrise du QR avec l'incapacité de rétablir la situation après impression. 

Pouvoir gérer ses codes 2D indispensable, maitriser la chaine de création, modification, changement de l'URL destination à la demande. Fini les campagnes amateurs...

C'est pour toutes ces raisons que Nexence a développé TagManager, plate-forme de gestion offrant tous les services autour des codes 2D et NFC incluant le tracking de vos campagnes.



TagManager est utilisé et approuvé par plusieurs sociétés ou agences comme LA REDOUTE, PIRANHA, ADPHONE, VERT BAUDET, LA POSTE, GS1, MARS FISHCARE, SAINT JEAN DE MONTS ...

Vous avez un projet, contactez-nous Nexence dès maintenant, 01 75 43 90 10.


vendredi 10 février 2012

Arrêtez avec le Marketing Bluetooth

Nous avons depuis quelques semaines, plusieurs demandes sur la mise en place de solutions Bluetooth, je vais m’exprimer une dernière fois sur ce sujet incroyable...

Il y a maintenant 5 ans, nous avons développé nos bornes, notre infrastructure de gestion de campagnes, la techno fonctionnait sur environ 60 % des téléphones et non 90% comme on peut le lire un peu partout. Il ne faut pas se mentir, les chiffres n'étaient pas au rendez-vous, ajoutons dessus l'arrivée brutale de l'iPhone puis des Android 1.5, et vous aviez une solution qui ne fonctionnait plus...

iOS et Android ont joué et jouent encore un rôle important dans l'accélération du marketing mobile, mais pour le Bluetooth Marketing c'est différent. En effet, les systèmes d'exploitation iOS et Android ne fonctionnent pas avec le Bluetooth en natif, le service de communication OBEX qui gère la réception d'informations en Bluetooth n'est pas présent dans les téléphones dernier cri.

Il semblerait qu'Apple n'ai pas souhaité inclure le profile OBEX (OBject EXchange) dans sa pile Bluetooth afin de conserver la maîtrise (via son logiciel iTunes) des échanges de fichiers protégés par DRM. Des solutions logicielles existent pour contourner ce manque aussi bien pour l'iPhone que pour les mobiles équipés d'Android, malheureusement, il faut recourir aux techniques jailbreak et rooted qui ne sont pas autorisées par les constructeurs et réservées à un public de spécialistes.

Conclusion :

- Il n’existe aucune solution de PUSH permettant de solliciter une personne Out Store
- Se poser les bonnes questions, êtes-vous prêt à activer le Bluetooth pour recevoir de la pub ?
- Dîtes-moi combien de personnes autour de vous ont le Bluetooth d'activé sur leur mobile ?

Le constat est là, faites le bon choix et attention aux sociétés qui proposent ce genre de solutions, il y en a encore sur le marché...

Vincent Herman

mardi 10 janvier 2012

Un petit jeu QRcode avec FLY

Aujourd'hui j'ai découvert une nouvelle expérience avec FLY.

Un QRcode c'est déjà compliqué à scanner pour certaine personne, alors 2 codes sur la même page, dans le même espace de décodage cela devrait être interdit...

Nous venons de tester cette nouvelle façon de scanner, une chance sur 2 de scanner le bon code 2D et de pouvoir télécharger l'application.

Résultat après un long moment de test avec plusieurs mobiles, le QRcode Android Market l'emporte haut la main devant son collègue App Store... qui ne ressort jamais.

Voici un exemple de campagne qu'il ne faut jamais reproduire.

- Ne jamais positionner plusieurs codes 2D l'un à coté de l'autre, surtout pour ce genre de mécanique avec une redirection sur les stores.

- Ne jamais générer un QRcode avec une URL non modifiable.

Nous aurions pu rattraper le coup facilement en modifiant les 2 URL des codes 2D, faire une redirection sur une page mobile unique, détecter le mobile, faire la redirection automatiquement et simplement...

Monsieur FLY, avec cette campagne, nous n'avez pas la moindre statistique sur votre campagne, aucune visibilité sur le nombre de personne qui auront scanné l'un ou l'autre des codes 2D, nous aimerions comprendre votre stratégie...

A vous de jouer...


vendredi 30 décembre 2011

Une campagne QR à Versailles

Versailles, son château, ses jardins, ses monuments, son patrimoine et son QRcode...


ACHETER VERSAILLAIS, un message qui pose le décor, une affiche dynamique avec un code 1D sympathique et en bas à droite... son QRcode.

Vous vous attendez tous à une chute mémorable, le petit truc qui va tout faire basculer... et bien rien de tout ça, oui, pour une fois qu'il y a une campagne QR au top, Nexence se devait de le dire aussi.

Un QR simple qui représente bien l'acte d'achat , une explication sur le lecteur, son fonctionnement avec des pictos visibles et surtout, un SITE MOBILE.

Prenez exemple sur cette campagne,je scanne le code 2D, j'arrive sur un mini-site mobile avec la promesse de distribuer des promotions sur la ville de Versailles.



Nous regretterons quand même de ne pas voir de lecteur Français dans la liste... comme Lynkee par exemple.

PS : Cette campagne a été réalisée sans trucage.

Si vous souhaitez réaliser une campagne efficace comme celle-ci, contactez-nous au plus vite, Agence Nexence, 01 75 43 90 10.

lundi 26 décembre 2011

Dessine-moi un QRcode

Le petit Prince aussi a le droit a son QRcode.

Une excellente intégration du code 2D reprenant la charte. Imprimé au dos d'un livre le code est noyé avec d'autres logo, aucune explication sur le message qu'il délivre... 
"Dis Monsieur Gallimard, tu pourrais pas les faire un peu plus grands tes QRcodes", désolé pour les jeunes, il s'agit un clin d'oeil à Monsieur Cadbury dans une pub de 1975.

Sachez que la taille minimum d'un QRcode, afin d’être décodé par l'ensemble des mobiles, est de 2x2cm.
L'idée est bien de lire son contenu ? de pouvoir découvrir le superbe site mobile interactif, de télécharger d'une application afin de nous faire vivre une expérience...

Une fois de plus c'est une déception, le site mobile n'existe pas.

Avec cette campagne vous rejoignez le cercle, malheureusement très ouvert, des marques qui utilisent le QRcode sans aucune Stratégie Marketing Mobile.  

Si vous souhaitez réaliser une campagne efficace, contactez-nous au plus vite, Agence Nexence, 01 75 43 90 10.


jeudi 24 novembre 2011

Bref... j'ai scanné le QRcode de Stratégies

La dernière couverture de Stratégies affiche un QRcode en plein milieu, 100% DIGITAL... nous allons creuser cette réflexion et le faire à la "BREF", mais en plus rapide :

Bref j'ai vu un QRcode
J'ai sorti mon téléphone
J'ai Scanné le QR
J'ai souri
J'ai remis mon téléphone dans la poche
Bref j'ai scanné le QRcode de Stratégies...

Le début de l'article commence par "Ces petits carrés, modules noirs sur fond blanc, font désormais partie de notre quotidien...", certes mais faut-il encore savoir pourquoi on utilise un QRcode, avoir un retour en terme de tracking, avoir un contenu adapté sur tous les mobiles et la base de son utilisation.

Monsieur Stratégies, un code 2D se lit exclusivement avec un téléphone, pourquoi ne pas aller au bout de l’expérience ?

Voici le résultat, la page de destination est illisible :



Si vous souhaitez réaliser une campagne efficace, contactez-nous au plus vite, Agence Nexence : 01 75 43 90 10.

lundi 7 novembre 2011

La Redoute affiche des QRcodes avec Nexence

Nexence accompagne La Redoute dans l’intégration de QRcodes sur les catalogues Automne / Hiver européens de la marque, un code 2D est positionné sur la couverture et redirige sur le site mobile de chaque pays. La plate-forme de tracking TAGMANAGER™ permet de suivre en temps réel l’évolution de la campagne. 

"Je suis ravi de la prestation et de la réactivité de Nexence sur le projet qui va de la création des QR code à l’accompagnement dans son suivi, ce qui permet d'éviter certaines erreurs déceptives pour le client." déclare Benjamin Cavelier de chez Redcast - La redoute 

jeudi 27 octobre 2011

Lancement de My Check Experience™, Le Social Checking nouvelle génération


Nexence & United Spirit lancent My Check Experience™
concept inédit alliant expériences événementielles et digitales.

Paris, le 27 octobre 2011, Nexence agence de marketing mobile et United Spirit agence digitale s'associent pour créer My Check Experience™, un levier d'activation pour impliquer en "live" les invités d'un événement sur les réseaux sociaux.

Le concept My Check Experience™ propose une solution simple et efficace pour transformer le public d'un événement en communauté active sur la fan page de la marque organisatrice. Cette plateforme associe les technologies sans contact, NFC, objets RFID et les codes 2D, d'une manière inédite pour offrir aux utilisateurs une expérience digitale, ludique et interactive.

A l'heure où les marques focalisent leurs efforts sur la qualité de leur présence sur Facebook, My Check Experience™ propose un panel de concepts spécifiques à chaque type d'événement pour faire circuler leur communauté de marque entre vie réelle et réseaux sociaux. « Liker est entré dans notre comportement quotidien en tant qu'internaute. Mais dans la vie réelle, il était impossible pour une marque de suggérer ce comportement à une personne, dans une situation donnée. My Check Experience™ apporte une solution concrète à ce besoin, » explique Vincent Herman, CEO de l'agence Nexence.

Ce dispositif permet de faire vivre l'événement et d'y impliquer les internautes avant, pendant et après. Les invitations et accès à l'événement sont envoyés sous formes de codes 2D sur un mobile ou objets RFID personnalisés. Chaque invité possède ainsi son identifiant numérique connecté à Facebook qui va lui permette d'interagir et de communiquer d'un geste simple pendant tout l'événement. « La base d'un évènement pour une marque c'est un partage d'expérience au travers d'un échange de messages et de valeurs : My Check Experience™ offre aujourd'hui aux marques un levier de recommandation live pour donner de la portée à leurs évènements au travers d'une expérience interactive partagée à chaud sur les réseaux sociaux » souligne Cyril Huet, Directeur associé de United Spirit.

Le dispositif englobe également une forte dimension de jeu pour favoriser le recrutement, l'implication et la fidélisation; le social contest se joue à la fois sur la toile et aussi "In Real Life". « My Check Experience™ apporte une réponse technique efficace au concept d'événement digital. Nous souhaitons écrire des histoires interactives dont le terrain de jeu est le territoire urbain. Les possibilités semblent infinies » déclare Aurélien Gaucherand, Directeur associé de United Spirit.

Nexence et United Spirit commercialisent "My Check Experience™" sous la forme d'une joint venture.

En savoir plus : http://mycheckexperience.com

A propos de Nexence

Agence & Éditeur de solutions innovantes en marketing mobile depuis 2005, Nexence, fondé et dirigé par Vincent Herman, fournit à ses clients un ensemble de solutions nécessaires à la mise en œuvre de campagnes de communication Mobile. Loin d'être dépendant d'une seule technologie, Nexence dispose d'un vaste panel de solutions techniques (Internet mobile, gestion et tracking des codes 2D, NFC, SMS,...) adapté aux besoins spécifiques de chacun de ses clients.

www.nexence.com


Contacts :

NEXENCE

Vincent HERMAN
T +33 (0)1 75 43 90 10
P +33 (0)6 85 84 39 34
vincent.herman@nexence.com






MCE_logo
Facebook Nexence
Twitter Nexence

jeudi 20 octobre 2011

Conférence : Les nouvelles frontières du «check-in»


Nexence et My Check Experience seront présents à la Conférence du Social Media Club sur les nouvelles frontières du «check-in».

INTERACTIVE. Le «check-in», ou opération en ligne de signalement de sa présence, a d'abord été boudé par les internautes. Aujourd'hui, il semble trouver son public à travers de nouvelles pratiques: «check-in» de contenus, social TV, jeux en réalité alternée et «map market».

Quelles voies s'ouvrent au «check-in social»? Depuis la géolocalisation jusqu'aux contenus, quelles pratiques émergent? Comment les marques et les producteurs de contenus envisagent-ils ce nouveau mode de consommation, au carrefour d'une somme de pratiques liant le jeu, la recommandation sociale, voire le transmédia?

Le Social Media Club propose un débat, le 27 octobre à 19heures à La Cantine, à Paris, avec Patrice Slupowski, VP Digital Innovation & Communities chez Orange, en charge de l'appli «TV Check», Julien Chamussy, fondateur de Admoove, éditeur de publicité géolocalisée mobile, Elodie Fagan, Community Manager chez Yelp, Laurent Esposito, VP Digital et Bolloré Média, auteur d'un blog sur la télévision sociale, Jean-Maxence Granier, directeur de Think Out, présentera une étude qualitative sur les motivations du «check-in».

mercredi 5 octobre 2011

Europe1 intègre un QRcode...


La nouvelle campagne de com d'Europe1 intègre un QRcode...
Cool, un grand groupe comme ça doit avoir un site mobile ou une application pour Smartphone.

Surprise !! le code redirige directement sur la page du site web, dans la rubrique de l'émission de Bruce TOUSSAINT. Aucune redirection donc impossible de modifier le lien pour une future correction...

J'ai l'impression que le code 2D est une bête qui ne sera jamais apprivoisée par les agences ou annonceurs.

+1 pour Europe1 BIEN ENTENDU


Avec cette campagne vous rejoignez le cercle, malheureusement très ouvert, des marques qui utilisent le QRcode sans aucune Stratégie Marketing Mobile.


Si vous souhaitez réaliser une campagne efficace, contactez-nous au plus vite, Agence Nexence, 01 75 43 90 10.


Le marketing mobile : mythe ou réalité ?


TNS Sofres a étudié les différents outils du marketing mobile et l'utilisation qu'en font les consommateurs.

L'ère du mobile a sans conteste changé les règles du jeu entre les marques et les consommateurs. Dans le monde, quatre consommateurs sur cinq peuvent accéder à Internet et au commerce en ligne via leur mobile, contre un consommateur sur cinq via son ordinateur (TNS Sofres Mobile Life).
La nouvelle étude de TNS Sofres entend mesurer la connaissance qu'ont les consommateurs de ces nouveaux outils, leur niveau et mode d'utilisation, pour révéler aux marques si l’enjeu mobile est important ou non. Applications, géolocalisation, réalité augmentée et flaschcode... sont autant d'utilisations décryptées par l’institut pour en comprendre les enjeux en termes de marketing.

L'étude montre à quel point les consommateurs mobinautes sont friands des différents outils mobiles, à la fois en termes de saillance et d'usages déclarés. En moyenne, 27 applications sont téléchargées sur un smartphone (et même 33 parmi les catégories sociales les plus aisées et les 25-34 ans). Les applications les plus utilisées sont : la météo (74 % des mobinautes possédant au moins une application), les services de navigation/GPS (70 %), les jeux et divertissements (69 %), les utilitaires type calculatrice, réveil (69 %), la musique/radio/TV (69 %). Les réseaux sociaux arrivent en 6e position (65 %), devant les informations/l'actualité (54 %), la banque/finance (49%), les photos et vidéos (49%) et les transports (42%).
Et les annonceurs dans tout ça ? Ils tirent aussi leur épingle du jeu puisque 57 % des mobinautes possèdent au moins une application de marque. Les secteurs les plus représentés sont les banques/assurance (37 % des mobinautes possédant au moins une application), des transports en commun (26 %), les télécommunications/multimédia (20 %), la culture et les loisirs (10 %) et celui du tourisme (9 %). Le secteur alimentaire n'arrive qu'en 6e position (9 %), devant l'automobile (8 %) la santé (7 %) et l'hygiène beauté (5 %).

L'étude met en évidence les apports qu'une marque doit fournir lorsqu'elle propose une application à télécharger. Avant tout, il lui faut apporter un service particulier, pour 59 % des personnes interrogées et proposer des promotions, des bons d'achat (57 %). Les mobinautes étant également shoppers, ils attendent des applications qu’elles leur permettent d'acheter des produits/services et de suivre une commande (46 %) ;de localiser un magasin (44 %), de jouer (40 %) ;mais aussi de donner des infos sur une marque ou produit (39 %).

En ce qui concerne les flashcodes, 89 % des personnes interrogées ont déjà vu un flashcode : 64 % dans la presse/magazine, 48 % sur des emballages de produits, 47 % sur une affiche dans la rue, 31 % à un arrêt de bus/métro et 17 % lors de visites/ d'expositions cultuelles. Et 42 % des répondants déclarent avoir déjà utilisé des flashcodes (50 % pour les hommes).
Les intérêts des flascodes sont multiples. Sur un emballage produit, les utilisateurs cherchent ainsi à avoir plus d'informations sur un produit : son origine, son utilisation (72 %). Dans la presse, c'est le moyen d'en savoir plus sur un produit, un service qui intéresse (69 %).

De son côté, la géolocalisation semble déjà entrée dans les mœurs ! 71 % des mobinautes ont déjà utilisé la géolocalisation, dont 32 % qui ont été sollicités. Ces mobinautes utilisent ce service 6,8 fois par mois en moyenne. La géolocalisation sert avant tout à trouver l'adresse d'un parent/ami (36 % des mobinautes utilisant cette fonctionnalité), un restaurant, un bar, un lieu de sortie (35 %), un magasin ou une agence (33 %). 28 % l'utilisent parce qu'ils sont perdus.
Enfin la réalité augmentée apparaît comme une fonctionnalité connue (50 % des personnes interrogées) mais peu utilisée (15 %). Les utilisations les plus envisagées sont dans un site touristique, une exposition, pour visualiser des œuvres ou des monuments en 3D (67 %), pour acheter en ligne des produits (meubles, vêtements...) en les visualisant en 3D (63 %), et dans un jeu pour plonger au cœur d'un monde virtuel (60 %).

Ces nouveaux outils du marketing mobile commencent donc à rentrer dans les mœurs et dans les habitudes de consommation des shoppers. Toute la difficulté, pour les annonceurs, est de les utiliser à bon escient et de renvoyer sur des contenus et services à la hauteur des attentes de leurs visiteurs/utilisateurs - ce qui n'est pas encore toujours le cas !

Source : Géraldine BERNARD - Emarketing.fr

samedi 1 octobre 2011

Le gobelet 2D interactif arrive dans vos distributeurs


En partenariat avec Nexence, Cup Factory lance "Le gobelet 2D interactif », invention brevetée par CUP FACTORY/ BH MEDIA.

Cette nouvelle forme d’interactivité va permettre d’accompagner les annonceurs sur un support avec une vraie prise en main et une r
éactivité immédiate depuis son mobile.


Le seul média qui vous offre une double Exclusivité :
- SUR LE LIEU DE DIFFUSION : Entreprise ou Universités
- SUR LE MEDIA : Un seul annonceur par gobelet



Nexence, agence marketing mobile, assure la création et la disponibilité des sites mobiles créer sur mesure selon les opérations. Le gobelet 2D devient alors interactif et permet de prolonger l'expérience de la marque en proposant des contenus adaptés, des coupons de réductions, jeux-concours, vidéos, du partage sur les réseaux sociaux.


Nexence ajoute ses outils de tracking et reporting et nous avons le mix idéal d'une campagne innovante avec une audience qualifiée, à la fois sur la prise en main de produit, mais aussi sur le nombre de scanne du code 2D.

Intéressé par une campagne de gobelet 2D interactif ?
Contactez-nous.

Vincent Herman - NEXENCE
vincent.herman@nexence.com
Téléphone: +33 1 75 43 90 10 - Tél. mobile: +33 6 85 84 39 34

Benjamin Huet - CUP FACTORY
benjamin.huet@cupfactory.fr
Téléphone: +33 1 58 59 06 50 - Tél. mobile: +33 6 98 41 42 62

vendredi 23 septembre 2011

Connaissez-vous Lenox ?

Pour le lancement de son premier album, LENOX a choisi de positionner un QRcode la pochette du CD, un code personnalisé distribuant, en avant-première, le clip du 1er single de l'album OPENING ACT.




Nexence accompagne Huta Music et LENOX sur tous les supports promotionnels ainsi que sur la création du site mobile.

Nouveau champion du monde du QRcode : CELIO

MAJ du post : 17h05 - 23/09/2011

CELIO vient de rectifier le tir, il s'agissait d'une erreur de lien, la version mobile était bien prévu, maintenant une vraie page au format mobile est disponible.

C'est la première fois, depuis la naissance du blog Nexence, qu'un annonceur se manifeste suite à un post...












C'est beau, c'est un QRcode...

Un sticker posé sur une vitrine, une explication à côté, sommes nous en présence d'une vraie campagne QRcode ?

NON !!! c'est incroyable, nous avons notre nouveau champion du monde, CELIO vient de détrôner la campagne CITE DES SCIENCES...

Monsieur CELIO c'est une blague ?
Avez-vous testé votre campagne ?
Avez-vous déjà scanné un QRcode ?

Une page en FLASH pour cette campagne de marketing mobile, c'est beau...

Si vous préparez vos budget 2012, c'est le moment de changer d'agence de com...



Si vous souhaitez réaliser une campagne efficace, contactez-nous au plus vite.
Agence Nexence, 01 75 43 90 10.

jeudi 8 septembre 2011

Le CNCT lance l’application Iphone inédite et gratuite SmokingVoice développée par Nexence !


Le CNCT lance l’application Iphone inédite et gratuite SmokingVoice !

A l’occasion de la rentrée 2011, le Comité National Contre le Tabagisme souhaite sensibiliser les jeunes sur les méfaits du tabac sur la santé et plus particulièrement sur leur appareil respiratoire. L’association a développé une application Iphone gratuite, appelée SmokingVoice.
Les jeunes sont les cibles privilégiées des cigarettiers qui ont recours à toutes les manipulations possibles pour les faire tomber dans le piège du tabac. L’application du CNCT a donc pour finalité de dissuader d’entrer dans le tabagisme et d’inciter les fumeurs actuels à arrêter.

Une fois l’application installée sur l’iphone, l’utilisateur doit choisir s’il est fumeur ou fumeuse puis faire glisser une cigarette. Il ou elle aspire ensuite dans le micro de l’Iphone pour que la cigarette affichée se consume. A l’issue de ces 3 étapes, l’utilisateur peut enregistrer un message, qui sera répété avec une voix transformée et des toussotements, et qui sera accompagné d’un message préenregistré mettant l’utilisateur face à la réalité du risque qu’il prend en fumant.

A la fin de l’application, le logo du CNCT apparaît à l’écran et il est possible de :
•    Découvrir les maladies liées à la voix, évitables en arrêtant de fumer, en cliquant sur le logo
•    Faire écouter le message à des ami(e)s en le partageant sur Facebook
•    Faire découvrir SmokingVoice en envoyant un mail à ses ami(e)s avec le lien de téléchargement
•    Réécouter ou enregistrer un autre message !



Découvrez vite l’application du CNCT !
Téléchargeable gratuitement SmokingVoice sur l’Apple Store 


mercredi 7 septembre 2011

Comment les réseaux sociaux et le mobile influencent l'acte d'achat ?

Comment les réseaux sociaux et le mobile influencent l'acte d'achat D'après une étude Ipsos Mori réalisée cette année, plus d'une décision d'achat sur deux est directement influencée par les réseaux sociaux, y compris en magasin. Il faut dire que les consommateurs utilisent aujourd'hui les réseaux sociaux de manière assez sophistiquée. Ils recherchent à la fois des infos sur les prix, des promos, mais surtout ils sont à l'affût d'avis d'autres clients sur les produits qui les intéressent afin de valider leurs achats. Et cette façon de faire à un impact sur les ventes de tous les canaux de distribution, pas uniquement les ventes en ligne.

57% des personnes interrogées dans le cadre de cette étude expliquent que s'ils suivent une marque sur un réseau social, c'est avant tout parce qu'ils espèrent recevoir des échantillons de produits ou des bons de réduction. Par ailleurs, au moment de concrétiser leur achat, près de 4 internautes sur 10 disent qu'ils iront acheter le produit directement en magasin. "Les médias sociaux constituent une nouvelle fenêtre au travers de laquelle les enseignes peuvent proposer une expérience client plus personnalisée sur tous les canaux" explique Eric Daubié, en charge des solutions Smarter Commerce chez IBM France. "Grâce à l'exploitation temps réel des informations client issues de leurs profils, elles peuvent tenir compte de ce qui est dit et proposer une offre marketing personnalisée adaptée au profil du client, à ses préférences et à ses décisions, contribuant ainsi à développer les ventes".

Le téléphone mobile devient également un outil important dans l'acte d'achat. 51% des internautes ont, en effet, déjà utilisé leur téléphone mobile durant le cycle d’achat et 67% d'entre eux considèrent qu'il est important non seulement de pouvoir consulter, mais aussi de passer une commande depuis leur mobile. Pour les auteurs de l'étude, il est clair que les téléphones mobiles pourraient générer des ventes supplémentaires grâce à des promotions et à des opérations de dernière minute. 68% des personnes interrogées considèrent d'ailleurs comme « important » ou « très important » de pouvoir comparer les prix directement sur leur mobile. 38% trouvent important de recevoir des bons de réduction et 29% des offres spéciales directement sur leur mobile. Et 38% veulent pouvoir visualiser et modifier le contenu du panier qu’ils ont créé depuis leur mobile, plus tard depuis leur ordinateur. "Le téléphone mobile n'est clairement plus uniquement un écran de visualisation ou un catalogue numérique" ajoute Eric Daubié. "C'est aussi, et de plus en plus, un canal d'achat".

Les entreprises sauront-elles s'adapter rapidement aux nouvelles demandes des consommateurs ? Ca, c'est une autre histoire...

Article itrmobiles.com
Partager http://www.wikio.fr Paperblog