lundi 17 mai 2010

La mort des sites en wml et i-mode

Les mobiles évoluent vite. De plus en plus de mobiles utilisent comme base de navigateur la couche open-source Webkit permettant d'utiliser des fonctions évoluées de l'html5/CSS3. Par ailleurs les mobiles utilisant des standards obsolètes (wml, chtml) ont presque disparus. Les mobiles sont donc tous xhtml ou html avec une très grandes diversité dans leur compréhension de l'html, des CSS et du javascript. Cela combiné avec les adaptations nécessaires pour gérer les spécificités des mobiles (taille d'écran, interface tactile, connexion gps, gestion du off-line) fait que l'adaptation des pages en temps réel par des moteurs de rendu est plus que jamais nécessaire et permet d'optimiser l'expérience client par mobile.

vendredi 7 mai 2010

Nexence réalisation l'application iPhone pour les 24 heures de VTT



Cette application est dédiée à une course évènement de VTT situé en Lorraine, le plus grand rassemblement de VTT de France.

Parmi les fonctionnalités présentes, on retrouve :
 - l'affichage, en temps réel, des temps de course réalisés par les différentes équipes participantes.
 - un moteur de recherche d'équipe
 - la consultation les équipes présentes et le classement général

L'application est disponible sur l'Appstore d'Apple et l'Android Market de Google

Vous souhaitez une application iPhone ou Android ? Réalisons la ensemble. ensemble.

flyers

L'Internet mobile gagne du terrrain en France


Le marché de l'Internet mobile se compose de 12,6 millions de mobinautes en France. 13% des applications mobile téléchargées sont payantes.

La généralisation de l'Internet mobile se confirme en France. Selon l'étude Mobile Consumer Insight menée par Médiamétrie et Nielsen, 3 français sur 10 équipés d'un téléphone portable ont surfé sur le Web depuis leur terminal mobile au cours du mois dernier. Il y a aujourd'hui 12,6 millions de mobinautes en France, soit 20% de plus par rapport à l'année dernière.

Cette tendance s'explique surtout par l'évolution du nombre de détenteurs de smatphones. Alors que seulement 11% de la population des 15 ans et plus en étaient équipés l'année dernière, ils sont désormais 20 %. Parmi cette population, 60% des utilisateurs se sont connectés au Web mobile au cours du dernier mois, soit le double de la moyenne nationale. Les possesseurs d'iPhone sont encore plus fervents puisqu'ils sont 90 % à avoir surfé sur le Web mobile au cours du dernier mois (applications incluses).

Les utilisateurs de smartphones ont par ailleurs téléchargé 8,6 applications sur un des différents app store au cours du premier trimestre, soit un total de 65 millions d'applications rien que sur le dernier mois. Parmi les contenus privilégiés, on trouve des services d'actualité, de météo ainsi que des jeux, les réseaux sociaux et des services pratiques. Chiffre marquant montrant le potentiel des services payants sur mobile : 13% de ces applications sont payantes.

Article du Journal du net

mercredi 5 mai 2010

La relation client en point de vente prend une nouvelle dimension avec le mobile

2010 constitue une année de confirmation pour le marketing mobile en point de vente. Maturité des offres, développements de solutions multicanals, boom des Smartphones… et surtout une demande et un besoin d’information du consommateur en temps réel lors de son acte d’achat de plus en plus cruciale à gérer pour les marques. Ces technologies constituent aujourd’hui un marché en pleine révolution. Au cœur même de la relation client, le point de vente redevient un lieu stratégique pour les marques.

Essor du marketing mobile en point de vente

Confirmation de l’essor du marketing mobile en point de vente, les marques ont depuis quelques mois mis en place de vrais budgets pour le déploiement de ces solutions. Ces investissements viennent confirmer le rôle majeur à venir du mobile sur le lieu de vente. Les entreprises ont aujourd’hui à leurs dispositions un large panel d’applications de marketing mobile afin de communiquer et interagir avec le consommateur de façon interactive et immédiate. Outre l’emballage même des produits, c’est au niveau de la PLV et des dispositifs technologiques que portent les efforts des campagnes de marketing mobile. Un des objectifs pour l’entreprise est de pouvoir établir un contact avec le consommateur de façon interactive et immédiate via son mobile afin de l’accompagner dans son acte d’achat. De façon plus globale, c’est la possibilité en points de vente d’intégrer le client à la stratégie de la marque en terme de communication multicanal via les différents supports ( codes 2D, Bluetooth,…) et contenus ( vidéos, coupons de réductions, informations produits…).

Quelles applications et solutions de marketing mobile sur le point de vente ?

On peut aujourd’hui considérer que les solutions technologiques sont arrivées à maturité car les enseignes et annonceurs ont à leur disposition des outils multimédia sans contact intégrant des technologies mobiles (NFC, Bluetooth, codes 2D) accessibles à une très importante majorité de clients. Ainsi sur un point de vente, on a pu découvrir ces derniers mois en France la mise en place de campagne de QR Code sur les produits ou PLV, le déploiement de borne Bluetooth dans les rayons. Outre la capacité à relayer différentes contenus multimédias auprès du consommateur, les dispositifs de marketing mobile sont intégrés afin d’attirer de nouveaux clients et développer les ventes. Le couponing, via les bons de réductions ou les offre de remboursement, est un exemple d’application du marketing mobile en point de vente. Les différentes applications de communication interactive sont aussi un moyen de prolonger l’expérience de la relation client après la sortie du consommateur du point de vente à partir de son mobile. Ces solutions représentent aussi un réel atout pour promouvoir et assurer l’adhésion des clients auprès des différents espaces conversationnels web et mobile que la marque a pu créer.

Prospective : vers la réalité augmentée sur mobile

Véritable nouveau espace interactif grâce aux technologies de communication mobile, les points de vente vont redevenir des lieux incontournable pour promouvoir la marque et développer les ventes. Les solutions de marketing mobile permettent de développer une relation instantanée, directe, et qualifiée avec le consommateur en point de vente. Elles offrent aux marques une capacité à offrir aux clients une information actualisée en temps réel sur l’ensemble des points de ventes tout en ayant la possibilité de géolocaliser le contenu. La prochaine évolution des solutions interactives en point de vente viendra de l’arrivée des technologies de réalité augmentée qui constitueront une prochaine grande étape en terme de marketing en point de vente.
Auteur : Vincent Herman, Président et fondateur de Nexence.

mardi 4 mai 2010

Publicités géolocalisées : une mine d'or selon la Mobile marketing association


La Mobile marketing association, qui veut promouvoir le développement de la mobilité et de ses technologies, vient de publier une étude en faveur des publicités géolocalisées. Selon elle, un adulte sur quatre aux Etats-Unis utiliserait des services basés sur la géolocalisation avec son mobile, et 50% de ces utilisateurs cliqueraient sur les publicités ciblées.

En partenariat avec l'institut Luth Research, MMA a interrogé 1 000 consommateurs américains adultes représentatifs démographiquement. Les résultats montrent un taux de pénétration du mobile de 91%. Chez ces utilisateurs de téléphones portables, 26% auraient régulièrement recours à « 
des cartes, de la navigation ou d'autres services qui déterminent automatiquement la localisation. »

Le plus surprenant reste néanmoins le taux de transformation : près de 50% des gens ciblés par une publicité cliqueraient dessus. A comparer avec le taux de clic sur une bannière web, pour laquelle on peut considérer qu'un chiffre de 2% est correct, avec une moyenne de 0,2 à 0,3%.
Selon Imedia Connection, ce taux très faible s'expliquerait néanmoins par une sur-représentation de la publicité sur le web. Rien ne dit qu'une généralisation des publicités géolocalisées sur mobile n'amènerait pas avec le temps à une baisse du taux de clic. La comparaison a de toute façon ses limites, tant l'intégration de publicités localisées sur mobile peut être différente d'une simple bannière ciblée - Google Places en est un bon exemple.

Les autres formes de publicité sur mobile font en règle général mieux que leurs aînées du web fixe. Les publicités par SMS obtiennent déjà un taux de transformation de 37%, et les bannières en situation de navigation mobile sur le web atteignent 28%. Des perspectives qui pourraient s'améliorer avec la démocratisation des services basés sur la géolocalisation. Déjà, 10% des possesseurs de téléphones mobiles utiliseraient ces services au moins une fois par semaine. Une proportion qui monte à 63% chez les possesseurs d'iPhone.


Les résultats de l'étude ne sont pas évidents à transposer directement en dehors des Etats-Unis. Ainsi, une autre recherche réalisée par McDonald's en Finlande sur un essai de campagne basée sur la géolocalisation a montré que le taux de transformation n'était que de 7%. Les résultats de l'étude de la MMA viennent donc largement nuancer ceux de McDonald's, mais les perspectives restent intéressantes. La chaîne de fast-foods avait d'ailleurs considéré son étude comme un succès. 


Article clubic pro

lundi 3 mai 2010

Nexence test l'aPad, un clone de l'iPad


L'iPad a déjà sa copie chinoise, l'aPad ou comme inscrit sur l'emballage le "iRobot"... Cette petit tablette de 7 pouces sous Android est loin d'être un concurrent...

Premières impressions : coque plastique et un écran pas très réactif.

Nous allons développer notre test et faire un retour d'expérience plus complet...



2 ports mini USB + un slot microSD
Superposer avec un iPad
Partager http://www.wikio.fr Paperblog