lundi 29 mars 2010

Les 10 technologies mobiles clés selon le Gartner

C’est un tournant historique pour les réseaux mobiles. Le trafic données a désormais dépassé celui de la voix en décembre 2009. Ce constat provient des mesures qu’Ericsson a réalisées sur des réseaux en activité couvrant toutes les régions du monde. L’annonce a été faite par Hans Vestberg, Pdg d’Ericsson, au cours de la conférence CTIA Wireless 2010 qui se tient actuellement à Las Vegas.
Le croisement entre les courbes de trafic de la voix et des données s’est établi autour du seuil des 140 000 To par mois. Le trafic des données est indubitablement dynamisé par l’usage croissant des smartphones et des ordinateurs en connexion mobile par les abonnés. Au cours de cette même période, Ericsson a également relevé que le volume du trafic des réseaux 3G a dépassé celui des réseaux 2G.
Les 400 millions d’abonnements mobiles haut débit génèrent à eux seuls plus de trafic données que de trafic voix sur un total de 4,6 milliards d’abonnements mobiles dans le monde.
C’est dans ce contexte que le Gartner a identifié 10 technologies mobiles qui vont évoluer significativement d’ici 2011, avoir un impact important sur les stratégies mobiles des entreprises et toucher un nombre important d’utilisateurs.
1.      Bluetooth 3 et 4
Deux versions de Bluetooth vont émerger en 2011 : Bluetooth 3 fera évoluer 802.11 vers des transmissions plus rapides alors que Bluetooth 4 (Bluetooth LE pour Low Energy) mettra l’accent sur une faible consommation en énergie. Ces deux versions incluent également d’autres améliorations techniques permettant d’augmenter la durée de vie des batteries et la sécurité.  Bluetooth 3 devrait permettre de mettre en œuvre des applications nécessitant de débits élevés (par exemple, télécharger des images et des vidéos). Bluetooth LE ouvrira de nouvelles perspectives pour des applications à base de capteurs dans des activités telles que le fitness, la santé ou le contrôle de l’environnement et sera utilisé par des périphériques ou des terminaux avec la mise en œuvre de fonction telle que l’interruption lorsque l’utilisateur s’éloigne.

2.     
Le Web Mobile
En 2011, 85 % des terminaux incluront une sorte de navigateur. Dans les marchés matures environ 60 % des terminaux commercialisés seront des smartphones possédant des capacités de navigations sophistiquées et une capacité à visualiser correctement les sites Web conventionnels. L’intégration d’écrans de taille plus importante et offrant une haute définition encouragera les internautes à accéder à des sites Web via leur mobile et autorisera le développement d’applications B2C utilisant les outils de Web traditionnels sans modification. Le Web mobile complété des outils de navigation adéquats conduira au développement de nouvelles applications mobiles et à leur large diffusion dans le grand public et les entreprises.

3.     
Widgets pour mobile
Les widgets sont des petites applications Web faisant appel aux technologies telles Javascript ou html. De nombreux terminaux mobiles supportent les widgets sur leur écran. Malgré le manque de standards, les widgets offrent un moyen simple de diffuser des applications, tout particulièrement celles qui impliquent des actualisations régulières (telles que prévisions météo, mails, informations marketing, blogs et autres publications d’informations.
Parce les widgets exploitent des technologies qui sont désormais comprises et maîtrisées, ils abaissent la barrière d’entrée que posent les applications natives souvent trop complexes et constituent une première brique permettant la diffusion d’une application avant de la développer en mode natif.

4.     
Des outils de développement indépendants des plates-formes
Les plates-formes mobiles deviendront plus hétérogènes d’ici à 2012 et leur consolidation n’est pas encore à l’ordre du jour. Sur certains marchés, il n’est pas rare d’en dénombrer 5 ou 6 ayant une présence significative. Ainsi, des outils de développement permettant de s’affranchir d’une telle hétérogénéité seront évidemment très attractifs. Les outils de développement indépendants des plates-formes ne peuvent néanmoins pas répondre au paradigme « write once, run anywhere » ; toutefois, ils peuvent réduire significativement le coût de diffusion et de support des applications sur les différentes plates-formes.

5.      Les boutiques d’applications
Les boutiques d’applications seront le principal (dans certains cas le seul) canal de distribution des applications pour smartphones et autres terminaux mobiles. Ces boutiques offriront également des fonctions de support pour les entreprises telles que le traitement des paiements. Elles joueront un rôle important pour les applications B2C et B2E. Elles constituent un canal distribution et de commercialisation des applications et de contenus pour mobiles (principalement pour les marchés internationaux) et fourniront de nouveaux modes de sourcing des applications.

6.      Géolocalisation
A la fin de 2011, plus de 75 % des terminaux mobiles incluront une fonction de géolocalisation. GPS sera le principal moyen, voire le seul, d’établir la localisation du terminal. Des systèmes Wi-Fi et d’identification cellulaire continueront à exister lorsque la localisation via la GPS sera indisponible. Ces fonctionnalités GPS vont permettre de développer de nouvelles applications à forte composante de localisation. Toutefois, les entreprises devront rester vigilantes sur les questions liées à la réglementation afin de s’assurer que les applications offrent une possibilité de type opt-in et reste en mode alerte pour de nouveaux risques qui pourraient se faire jour en raison de la localisation.

7.      Haut débit
Entre 2010 et 2011, la disponibilité de réseau mobile à haut débit continuera à s’étendre. Des améliorations continues dans les débits des réseaux mobiles élargiront l’offre des applications disponibles qui ne seront plus limitées aux réseaux fixes et transformeront les réseaux mobiles en réseaux de sauvegarde. Les réseaux mobiles deviendront des fonctionnalités intégrées dans de nombreux ordinateurs portables utilisés par les entreprises et ouvriront de nouveaux marchés pour des terminaux de type e-books ou lecteurs de contenus.

8.      Ecrans tactiles
Les écrans tactiles vont émerger comme l’interface dominante des écrans de terminaux dotés de larges écrans et concerneront 60 % des mobiles commercialisés en Europe et en Amérique du Nord en 2011. Ces écrans permettront de développer l’utilisation de technologies nouvelles comme les technologiques haptiques autorisant une amélioration de l’expérience utilisateur.

9.      M2M
De nombreux fournisseurs ont renforcé leur engagement dans les applications Machine-to-Machine (M2M) et les applications mettant ces technologies en œuvre vont commencer à être disponibles à une grande échelle en 2010 et surtout 2011. Quoique le marché M2M soit encore largement fragmenté, il connaît une croissance de 30 % par an. Des modules M2M économiques vont autoriser le développement de nouveaux terminaux et business models. Les applications phares incluront le smart grid, le relevé de compteurs, la sécurité et la surveillance, les systèmes embarqués notamment dans les véhicules, les terminaux point de vente, la supervision à distance…

10. La sécurité
Cela n’est pas vraiment une seule technologie, mais plutôt une collection de technologies, d’applications sécurisant l’utilisation des applications, mais de manière indépendante des terminaux et des plates-formes et ne nécessitant pas l’installation de logiciels sur les dits-terminaux. Elles incluent les architecture de type thin-client, las applications as a service (AaaS), les outils de contrôle d’accès de réseaux, les services de sécurité sur le cloud, la virtualisation… Des tels outils n’offrent pas le même niveau de sécurité de ceux qui sont installés sur les terminaux, mais leur combinaison permet d’y pallier assez largement.
Source : www.itrmobiles.com

2 commentaires:

  1. Merci pour cet article mais le titre parle de 10 technologies et je n'en vois que 4.
    Peut-être est-ce moi ?

    RépondreSupprimer
  2. Une validation trop rapide, désolé...

    RépondreSupprimer

Partager http://www.wikio.fr Paperblog