mardi 22 décembre 2009

LYNKEE® disponible sur l'Appstore


Nous parlions de Lynkee  dans un précédent post, il est maintenant disponible sur l'Appstore et surtout sur notre plateforme TAGMANAGER. Une formidable optimisation, une simplicité d'utilisation et surtout une grande rapidité de décodage des codes 1D & 2D, Lynkee est véritablement le lecteur de référence et va devenir l'application iPhone indispensable pour la lectures des codes graphiques...


Disponible directement depuis le logo Lynkee
ou en recherchant Linkware dans l'Appstore


 



vendredi 18 décembre 2009

Les jeunes sont une cible de prédilection pour l’outdoor...


Les jeunes représentent une cible de prédilection pour tous les dispositifs de communication outdoor, le street marketing et le marketing viral : 100% des ados sortent de chez eux tous les jours (85% des adultes) et la très grande majorité d'entre eux surfent sur la toile de manière assidue.  Leur niveau d'exposition aux actions de street marketing est très fort et ils sont réceptifs à 100%. C'est donc une cible idéale à séduire pour les marques, mais avec de nouveaux modes de communication.

Les adolescents d'aujourd'hui (11-19 ans) sont très mobiles et maîtrisent les nouvelles technologies, ils représentent ainsi une cible idéale pour les campagnes de communication outdoor qui se déclinent aussi sur le web, via les vidéos et le marketing viral.

En dehors de la scolarisation et du début de la vie active, l'étude Consojunior de TNS media intelligence a identifié d'autres phénomènes de mobilité qui renforcent le niveau d'exposition des ados à la communication extérieure. Ainsi, près de 24% des 11-19 ans ne rentrent pas directement chez eux après les cours, ils sont 53% à prendre les transports en commun et 33% d'entre eux se rencontrent le samedi dans un bar, ou se baladent dans un centre commercial, en centre ville ou dans des lieux de loisirs.

Nés avec les nouvelles technologies, les ados intègrent totalement Internet dans leurs modes de communication et de relations sociales, 90% d'entre eux sont allés sur le Web au cours du dernier mois. Internet représente pour eux un lieu d'échanges au sein de communautés (64% des 18-19 ans appartiennent à un réseau social sur le web) et de dialogue dans des forums (29% des 18-19 ans).

Comment séduire les ados avec des campagnes performantes
Les 11-19 ans apprécient toutes les sortes d'actions de street marketing, ils en attendent de l'information et de l'émotion et y portent une grande attention. Les animations dans les centres commerciaux, les voitures "brandées", ou encore l'affichage, déclenchent chez eux un niveau d'attention de 60 à 90%, et par exemple de 75% pour la publicité dans l'univers des bars et des restaurants. Mais les attentes varient selon les âges, ainsi les 11-14 ans sont attirés par une communication interactive avec la marque (SMS, jeux, blogs,...) alors que les 18-19 ans sont plus sensibles à la créativité des campagnes et leur référence à un univers décalé.

Parmi les types d'événements de communication, une invitation VIP à une manifestation extérieure à la marque (concert, défilé...) est un must pour tous. Les ados apprécient ensuite les événements qui jouent sur le registre de la créativité et font appel à des expériences nouvelles et inédites.

Le street marketing est-il rentable pour les marques ?
Le retour sur investissement de ces actions de communication ne se fait pas attendre pour les marques. Ainsi la moitié des 11-19 ans ayant participé à un événement organisé par une marque (produit ou service), déclare avoir ensuite une meilleure image de la marque, les 3/4 deviennent de nouveaux acheteurs et 1/4 reconnaît acheter davantage le produit ou le service concerné.

Catherine Ducerf du Pôle Media Consommation de TNS media intelligence analyse : «Consojunior aide les marques et les agences à diversifier leur stratégie en utilisant de nouveaux modes de communication vis-à-vis des ados et à adapter les messages en fonction des attentes de cette cible. En effet, si les ados constituent une population très ouverte à la communication outdoor, ils n'hésitent pas à critiquer en bien ou en mal les marques, et certains ont même une forte influence. Sur un peu plus d'un tiers qui accepte d'être en contact avec des marques sur leur réseau communautaire, 96% vont partager avec leur réseau d'amis les informations trouvées ou entendues sur les marques, et 50% le font systématiquement si l'information est négative.»

Internet et la communication 2.0
L'analyse des échanges sur le Web 2.0 montre que les jeunes représentent un des principaux vecteurs de communication, qu'elle soit positive ou négative. Les ados ne s'imposent aucun frein à la transmission des informations sur une marque ou un produit (émise ou non par la marque elle-même). Certains groupes d'ados, plus influents, représentent des cibles privilégiées pour réussir du buzz autour d'une marque. Les attentes vis-à-vis de ce type de communication sont hétérogènes et diffèrent selon l'âge et le sexe.

Méthodologie Consojunior
L'Étude Street is My Media est issue en exclusivité des 2 premières vagues d'interrogation de la base de données Consojunior 2010. L'échantillon représente plus de 1500 jeunes âgés de 11-19 ans, interrogés entre avril et juillet 2009.

Consojunior est la plus grande base de données comportementale sur les jeunes Français de moins de 20 ans : 100 pages de questionnaires sur tous leurs comportements médias, leur consommation (plus de 30 marchés et 1200 marques), et 400 phrases d'attitudes et opinions pour analyser leur style de vie. L'étude Consojunior apporte des réponses personnalisées et adaptées aux problématiques marketing et publicitaires des annonceurs, régies ou agences media.
Source : DOCNEWS



jeudi 17 décembre 2009

Marketing mobile : cap sur la réalité augmentée et les codes-barres 2D !


Pour attirer les consommateurs, les marketeurs doivent miser sur la réalité augmentée pour afficher des coupons de réduction géolocalisés. Les codes-barres donnant accès à des réductions seront aussi convoités.

Code barre


L'année 2010 pour les marketeurs mobiles sera placée sous le signe de la réalité augmentée et des codes-barres 2D, note la Mobile Marketing Association (MMA). Pour aider les entreprises à choisir leur stratégie, elle vient de publier une liste des dix tendances clés pour l'année 2010. Celles-ci concernant surtout le marché nord-Américain. Et selon elle, la réalité augmentée trouvera sa place, notamment pour fournir des bons de réduction géolocalisés. Selon l'association, le consommateur recevra ses bons de réduction directement sur le mobile, au moment de rentrer dans la boutique.

Etonner le consommateur


Les entreprises doivent également s'intéresser aux codes à barres. Ceux-ci proposent une manière d'accéder à du contenu comme des concours ou des bons de réduction et d'attirer des consommateurs curieux et peu habitués à cette technologie. Autre tendance : la généralisation de la télévision mobile. La MMA prévoit que les Jeux Olympiques d'hiver ainsi que le Coupe du monde de football de 2010 intensifieront la consultation de la vidéo sur mobile. Les appareils mobiles capables de réaliser des vidéo-conférences vont également s'imposer. Aux marketeurs de saisir cette opportunité : les nouvelles techniques marketing comme les écrans interactifs ou la publicité affichée partiellement sur l'écran permettant de subventionner une partie du contenu gratuit.

Mesurer le succès

Quant aux applications, elles auront la cote en 2010, poursuivent les responsables de l'étude. Selon l'association, il y a une demande pour que celles-ci soient gratuites et basées sur la localisation actuelle de l'utilisateur. Ce qui laisse supposer l'insertion de publicités, notamment géolocalisées. Enfin, le marketing mobile deviendra mesurable. Comment ? On estimera l'efficacité d'une annonce en nombre de scrolls, clics, blogs, tweets, diggs et articles publiés. La quantité de discussions, appels, réponses, recommandations et achats constituera également un critère de succès.


Publié le 17 Décembre 2009 via l'atelier

jeudi 10 décembre 2009

MIX Marketing Mobile : une convergence des technologies QR code et Bluetooth


Tribune Libre par Vincent HERMAN – PDG de Nexence

Codes Barres 2D, Bluetooth, RFID,… aujourd’hui l’arrivée à maturité de plusieurs technologies et la part croissante des forfaits internet sur les mobiles vont permettre un essor des campagnes de marketing mobile. Mais comment construire cette campagne et avec quels outils ? Vincent Herman, PDG de Nexence, revient sur la valeur ajoutée des ces derniers développements technologiques qui permettent au téléphone mobile de devenir non seulement un moyen de générer l’intérêt du consommateur, à l'aide d'enquêtes, mais aussi un moyen de recruter des groupes de consommateurs hautement ciblés.

Rentrer en contact directement et individuellement avec le consommateur (un code 2D sur l’emballage, un boitier Bluetooth diffusant un coupon de réduction) sur le lieu d’achat constitue un des atouts des technologies mobiles pour les Directions Marketing mais c’est aussi un moyen (peut être plus intéressant ?) de pouvoir interagir avec le client in-situ et en temps réel.

Depuis 2008, plusieurs types de technologies émergentes sont apparus et permettent aujourd’hui de diffuser un contenu aux utilisateurs de téléphones mobiles sur un lieu spécifique. Bienvenue dans le monde des codes graphiques et du Bluetooth.

A ce jour, la technologie la plus populaire dans le monde en terme de contact automatique pour accéder à un site web mobile (et plus spécifiquement pour les recherché mobile d’url) est le QR code. Lancé en Asie, il est présent partout et constitue grâce à son format libre, la technologie leader. Un des avantages du QR codes est qu’il peut être décliné sur tous les supports marketing et communications tels que les packagings produits, les affiches, les flyers,….

Prochainement colorisés, ils pourront intégrés des logos ou des photos basses résolutions. Plus esthétiques, ils seront plus facilement scannés par les consommateurs que ceux aux formats noir et blanc. Pour les entreprises, l’avantage sera leur intégration dans des campagnes publicitaires télévisées.

Freinée en France, pour des questions de formats, l’essor de cette technologie est aussi lié à l’augmentation des forfaits internet sur les téléphones mobiles. Les derniers chiffres en France et en Europe, montrent qu’une part de plus en plus importante de la population acquiert ce type de forfait. Afin de pallier à cette situation, il est donc primordiale pour les départements marketing des entreprises, de construire leurs campagnes en intégrant le Bluetooth & le code graphique dans les dispositifs de diffusion de contenus.

Ainsi lors de campagnes marketing de proximité la technologie Bluetooth sera déployée. Parfois critiqué à cause de campagnes mal réalisées pour son côté intrusif, le Bluetooth est aujourd’hui un outil à utiliser pour diffuser du contenu en direct sur des événements. Afin de pallier à la non activation du Bluetooth, il est nécessaire de l’utiliser auprès d’une population informée de l’existence d’une zone de téléchargement. Rapidement éteinte ou non activée, la fonction Bluetooth est une technologie de marketing de confiance sur des zones de diffusion identifiées auprès d’une population avertie. Mais c’est surtout, le bridage de cette technologie sur IPhone qui aujourd’hui peut constituer un frein au développement de cette solution de diffusion de contenu.

Ainsi à l’occasion du dernier salon de l’Automobile, à Paris, Nexence à déployé une campagne marketing mobile auprès d’un établissement bancaire une combinaison du code barre 2D (QR code) et Bluetooth afin d’assurer la diffusion d’une calculette mobile auprès des visiteurs du salon. En effet, comment construire une campagne de marketing mobile en se privant du numéro en part de marché des mobiles en France ?

La capacité à recruter dans des lieux spécifiques les consommateurs, que cela soit un point de vente, un lieu d’événement ou de passage, va permettre aux équipes marketing de créer des actions verticales de distribution. Mais ces nouveaux outils de marketing mobile ouvrent aussi la voie aux études et enquêtes auprès des consommateurs dans des délais très courts et sur des cibles spécialisées.

Le Mix Mobile Marketing va permettre l’essor du marketing d’enquête mobile et offrir aux entreprises un nouveau moyen de contacter leurs clients ou prospects. Mais avant de définir les canaux de diffusion et les contenus des campagnes mobiles, il semble encore important de rappeler que l’entreprise doit disposer d’un site mobile utilisable sur tous les terminaux, ce qui est loin d’être le cas. L’adaptation du site web vers un site mobile n’est pas simple, il ne suffit pas de faire un copier coller ou d’utiliser un module « spécial mobile », il faut en premier lieu faire une fixation sur la mise en forme et le contenu, ce qui est extrêmement important pour aller directement à l’essentiel.



***

A propos de Nexence

Nexence, éditeur des solutions TagManager™, TactiBox™ et Bluetooth Manager, accompagne les entreprises dans leur stratégie de marketing mobile. L’entreprise propose le développement complet de sites mobiles multi-format et d'applications iPhone & Android. Pour en savoir plus, visitez le site Web : www.nexence.com

Contacts Presse :

Nexence - Vincent HERMAN
33 (0)1 75 43 90 10 - 33 (0)6 85 84 39 34 - vincent@nexence.com

Action Unique - Aurélie ANNOOT
+33 (0)4 92 388 055 - aa@actionunique.com


Partager http://www.wikio.fr Paperblog